Logo QUB musique

Berthe Sylva

Berthe Sylva

Biographie

Si Damia fut la « tragédienne de la chanson » et « la femme en noir », Berthe Sylva restera comme « la femme meurtrie » de la chanson française de la première moitié du XXe siècle. Diva au passé flou, on se rappelle surtout de ses chansons tragiques comme « Les roses blanches », « L’enfant de la misère » ou « Fleur de misère » en oubliant qu’elle donna aussi de sa voix sur des sujets plus guillerets. Héritière malgré elle d’une légende noircie dont elle se serait sûrement passé, Berthe Sylva reste une chanteuse incontournable des Années Folles : rien de moins que l’égale d’une Fréhel. © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2015