Logo QUB musique

Christophe Rousset

Christophe Rousset

Biographie

Né à Avignon le 12 avril 1961, Christophe Rousset grandit à Aix-en-Provence où il assiste aux répétitions du fameux Festival d'été. De là naîtra son vif intérêt pour la musique baroque qui l'incite, dès l'âge de treize ans, à commencer l'étude du clavecin, d'abord à la Schola Cantorum de Paris dans la classe d'Huguette Dreyfus puis de 1980 à 1983 au Conservatoire Royal de La Haye dans la classe de Bob van Asperen. Au terme de sa formation musicale, il se présente en juillet 1983 au Concours International de clavecin de Bruges où il rafle le Premier prix face à Pierre Hantaï qui récolte le deuxième, devant un prestigieux jury composé entre autres de Kenneth Gilbert, Christopher Hogwood, Gustav Leonhardt et Trevor Pinnock. Mis sur la sellette par cette soudaine reconnaissance de son talent de claveciniste, Christophe Rousset démarre aussitôt une carrière de soliste avec des ensembles aussi renommés que The Academy of Ancient Music, Les Arts Florissants, Musica Antiqua Köln, La Petite Bande et Il Seminario Musicale. C'est en devenant l'assistant de William Christie qu'il fera ses premières armes de chef d'orchestre avec Les Arts Florissants. Gagné par l'envie de diriger, il créé en 1991 sa propre formation sous le nom Les Talens Lyriques (rappel du sous-titre de l'opéra de Jean-Philippe Rameau, Les Fêtes d'Hébé ou les Talens liriques). Avec son ensemble, il explore le répertoire européen de cantates, d'oratorios, d'opéras, symphonies, concertos etc. des XVIIe et XVIIIe siècles, dont il tire de l'oubli des ouvrages inédits comme Antigona de Tommaso Traetta, La capricciosa corretta de Martín y Soler, Armida abbandonata de Niccolò Jommelli et tout récemment, en mai 2013, le premier enregistrement mondial de Renaud, une tragédie lyrique d'Antonio Sacchini d'après la Jérusalem délivrée du Tasse. En l'espace de quelques saisons, Christophe Rousset sera demandé par les grandes scènes internationales (Théâtre de La Monnaie, Teatro Real de Madrid, Theater an der Wien, Carnegie Hall, Concergebouw d'Amsterdam, BBC Proms, Opéra Royal de Versailles, Théâtre des Champs-Elysées, Salle Pleyel, Festivals d'Aix-en-Provence, d'Ambronay, de Lucerne...) La discographie de Christophe Rousset s'étoffe au fur et à mesure que s'impose l'image du claveciniste et du chef talentueux qu'il est devenu. À la tête des Talens Lyriques, on y trouve notamment de grands succès comme la musique du film Farinelli dont Rousset a réalisé la bande-son (1994, Naïve) ainsi que le Stabat Mater de Pergolèse et Mithridate de Mozart, Persée (Naïve/Astrée), Roland (Ambroisie) et Bellérophon (Aparté) de Lully, Scipione de Haendel (Aparté), les Concerts en sextuor de Rameau, les trois volumes consacrés aux « Tragédiennes » de l'opéra français avec Véronique Gens (Virgin Classics). Côté clavecin, en soliste, figurent des enregistrements de Bach (Partitas, Goldberg, Suites anglaises et françaises, concertos), Wilhelm Friedemann Bach, Louis et François Couperin, Rameau, Marin Marais, d'Anglebert, Royer, Gaspard le Roux, Froberger, Scarlatti... (pour la plupart chez L'Oiseau-Lyre) Parallèlement à toutes ses activités à la tête de son ensemble et comme claveciniste et chambriste, Christophe Rousset mène une carrière de chef invité, aussi bien à la Scala de Milan qu'au Liceo de Barcelone, à l'Opéra San Carlo de Naples, l'Opéra Royal de Wallonie... Il se consacre également à la recherche musicale et a publié une monographie de Jean-Philippe Rameau chez Actes Sud. S'ajoute encore l'enseignement, d'abord au Conservatoire National Supérieur de Paris, puis à l'Accademia Musicale Chigiana de Sienne (clavecin et musique de chambre), apportant aussi sa collaboration à l'Académie d'Ambronay, à l'Orchestre Français des Jeunes Baroque et au jeune Orchestre Atlantique, entre autres, ainsi qu'à d'autres structures d'insertion professionnelle à l'étranger (Britten-Pears Orchestra, Junge Deutsche Philharmonie). Christophe Rousset est Commandeur des Arts et Lettres et Chevalier dans l'Ordre national du Mérite.