Logo QUB musique

Deftones

Deftones

Biographie

Il était une fois les Deftones, ou comment un accident de voiture clouant un adolescent californien dans un fauteuil roulant peut s’avérer décisif pour le restant de ses jours…  Stephen Carpenter n’a que 15 ans lorsqu’il se fait renverser sur son skate. Il profite de son immobilisation pour apprendre la guitare. Ses amis  le suivent dans la pratique de la musique. Rusés, ils utilisent les indemnités de l’accident pour s’acheter le matériel nécessaire pour monter sur scène : les Deftones sont nés et leur route est toute tracée. Le gang de Sacramento est repéré en 1994 par un petit label dirigé par Madonna et sort l’année suivante Adrenaline, un album acclamé par les critiques qui devient disque d’or et de platine en 1999 et 2008.Propulsés en première partie de Korn ou encore Ozzy Osbourne, les Deftones se font une place parmi les meilleurs. En sortant à trois ans d’intervalle Around The Fur, un des disques les plus influents du nu metal, et White Pony, qui reflète leur maturité musicale, ils font l’unanimité auprès du public et des critiques. En mélangeant post punk, new wave, hard rock et metal, le groupe devient précurseur de la nu wave. Ils se distinguent de leurs pairs venant du métal car ils arrivent à mêler des mélodies plus calmes et harmonieuses à de gros riffs énervés. Après la parution de Deftones en 2003, le bassiste Chi Cheng, victime d’un accident de voiture, tombe dans le coma. Il décèdera d’un accident cardiaque en 2013. Les autres membres continuent malgré tout d’être prolifiques créativement et engagent le bassiste Sergio Vega pour remplacer leur ami. Les Deftones enregistreront par la suite les albums Diamond Eyes et Joi No Yokan, préparant le terrain de Gore en avril 2016 sur lequel ils invitent Jerry Cantrell, l’ex-guitariste d’Alice In Chains… Connaissant une longévité peu commune pour un groupe du genre, les Deftones continuent de se revisiter en gardant une identité musicale forte qui fait d’eux les leaders du genre. © RB/Qobuz