Logo QUB musique

Dietrich Fischer-Dieskau

Dietrich Fischer-Dieskau

Biographie

L'histoire de la musique enregistrée du XXe siècle retiendra son apport encyclopédique en matière de lied. Il enregistra pour Deutsche Grammophon en 1968 l'intégrale des 600 lieder de Schubert. Puis ceux de Wolf, Schumann, Brahms et Liszt. Au piano, il fut accompagné là aussi par des maîtres nommés notamment Wolfgang Sawallisch (qui l'a ensuite dirigé), Christoph Eschenbach, Sviatoslav Richter, ou encore Daniel Barenboim. Il collabora, comme Hans Hotter ou Elisabeth Schwarzkopf, avec Gerald Moore, ce dont témoigne amplement ses nombreux enregistrements pour DGG.Au cours des années 1950 jusqu'à la fin des années 1970, Dietrich Fischer-Dieskau participa aux vastes projets d'intégrales d'opéras chez EMI, Decca et Deutsche Grammophon. Il fut marqué à vie par Ferenc Fricsay, qui l'appela pour sa série Mozart (Don Giovanni, La Flute enchantée, L'Enlèvement au Sérail). Il se distingua également magistralement dans Wagner (la fameuse intégrale des Maitres Chanteurs, ou dans le personnage de Kurwenal de Tristan (Furtwängler, Kleiber), ou dans Verdi (Rigoletto) et Berg.