Logo QUB musique

Hank Jones

Hank Jones

Biographie

« Si je me considère comme un géant du jazz ? Non, peut-être en suis-je un nain appliqué. Il y a chaque matin tant à apprendre. Je travaille tous les jours. En tournée, on m'installe un clavier dans les chambres d'hôtel. L'avantage du clavier, c'est que l'on peut en jouer en sourdine. Mais le besoin de pratiquer n'est pas moindre que le fait de respirer… » Hank Jones était l’humilité faite homme. Un être ayant traversé un siècle de jazz avec élégance et toujours à même de se renouveler perpétuellement…Il était le frère ainé de deux autres épées : le trompettiste Thad Jones (1922-1986) et le batteur Elvin Jones (1927-2004). Né le 31 juillet 1918 à Vicksburg dans l'État du Mississippi, Hank Jones étudie le piano très tôt, son style oscillant autour de celui des grands Earl Hines, Fats Waller, Teddy Wilson ou bien encore Art Tatum. À seulement 13 ans, il joue déjà au sein de groupes amateurs. En 1944, le saxophoniste Lucky Thompson l'invite à New York pour travailler à l'Onyx Club. Là, il découvre les stars du be-bop. Jones étudie alors avec John Kirby, Howard McGhee, Coleman Hawkins, Andy Kirk et Billy Eckstine. De 1948 à 1953, il est l'accompagnateur d’Ella Fitzgerald. Durant cette même période, il enregistre pour le label de Norman Granz avec Charlie Parker. Son nom se retrouve aux côtés de ceux des plus grands : Artie Shaw, Benny Goodman, Lester Young, Milt Jackson, Julian Cannonball Adderley et Wes Montgomery. Soliste ou accompagnateur, Hank Jones est très demandé. Vers la fin des années 70 et durant les années 80, le pianiste continue d’enregistrer énormément, comme soliste, en duo avec d'autres confrères (John Lewis, Tommy Flanagan…), ou en petites formations, la plus connue étant le Great Jazz Trio. Ce groupe fut nommé ainsi en 1976, à l'époque où Jones avait déjà commencé à travailler au Village Vanguard de New York avec ses membres d'origine : Ron Carter et Tony Williams. En 1980, ses complices furent Eddie Gomez et Al Foster. En 1982, Jimmy Cobb replace Foster. Le trio enregistra aussi avec d'autres stars invitées comme Art Farmer, Benny Golson et Nancy Wilson. Sous son nom, Hank Jones enregistra plus d’une soixantaine d’albums. Sous celui de ses confrères, certains estiment que sa discographie dépasse le millier d’albums ! Et plutôt que de dresser la liste de ceux qu’il accompagna, il serait sans doute plus rapide d’établir celle de ceux avec qui il ne joua pas… Hank Jones décède le 16 mai 2010 à New York. © MZ/Qobuz