Logo QUB musique

Maynard Ferguson

Maynard Ferguson

Biographie

Avant de commencer sa carrière professionnelle aux Etats-Unis, avec la formation du saxophoniste et chef d’orchestre Boyd Raeburn, Maynard Ferguson a suivi une formation musicale à Montréal où il a déjà dirigé plusieurs petites formations. Il entre ensuite dans les orchestres de Jimmy Dorsey et Charlie Barnet, puis il se fait remarquer au cours d’un concert en solo à New York, entre autre à cause du fait qu’il joue sur un large éventail instrumental qui va des clarinettes à la trompette en passant par les saxophones. Mais c’est surtout au début des années 50 qu’il assied sa réputation, dans la formation de Stan Kenton, où il développe sa personnalité musicale et ses envolées dans le registre suraigu. En dehors de cette collaboration qui durera près de trois années, Maynard Ferguson commence un parcours de leader et monte lui-même un grand orchestre. Il fait alors appel à des musiciens exceptionnels comme Clark Terry, Clifford Brown, Jaki Byard, Don Ellis, Joe Farrell, Joe Zawinul et Ray Brown. Certains lui écrivent aussi des arrangements, c’est le cas entre autres de Jimmy Giuffre, Johnny Mandel, Don Sebesky, Don Menza et Slide Hampton. Cet ensemble avec lequel il remporte un certain succès se produit jusqu’en 1967, lorsqu’il décide de poursuivre en sextet. Peu de temps après, il part vivre en Grande-Bretagne où il se produira plus tard à la tête d’un orchestre de musiciens locaux au début des années 70. Après un séjour en Inde, il reprend la tête d’un grand orchestre lorsqu’il s’installe à nouveau aux Etats-Unis. Par la suite, bien qu’il se soit éloigné de la tradition du jazz pour interpréter notamment de célèbres musiques de films ou de variété, il lui arrive de retrouver des anciens partenaires de scène à l’image de McCoy Tyner et Slide Hampton. © ©Copyright Music Story 2015