Logo QUB musique

Toby Keith

Toby Keith

Biographie

L'un des plus importants et populaires interprètes américains de country contemporaine, Toby Keith (né Toby Keith Covel à Clinton, Oklahoma, le 8 juillet 1961) est à la fois auteur, compositeur, producteur et acteur. Fils de fermiers, il tâte de la guitare à l'âge de huit ans et se découvre une passion pour la musique country, de Bob Wills à Merle Haggard. Après divers métiers dont une carrière dans le football américain, il enregistre des maquettes qui le conduisent à signer pour le label Mercury, par l'intermédiaire du producteur Harold Shedd. Les quatre albums qu'il enregistre pour la compagnie de disques, Toby Keith (1993), Boomtown (1994), Blue Moon (1996) et Dream Walkin' (1997), sont certifiés disques d'or ou de platine et lui valent une dizaine de succès dont le classique « Should've Been a Cowboy » (1993), numéro un country et l'un des titres les plus joués durant la décennie. Adepte d'un style néo-traditionnel dont il devient le rénovateur emblématique aux côtés de Garth Brooks et Alan Jackson, Toby Keith signe en 1998 avec le label DreamWorks et enregistre « How Do You Like Me Now?! » (1999), tiré de l'album homonyme. Sa popularité ne faiblit pas avec les albums suivants Pull My Chain (2001), Unleashed (2002) et Shock'n Y'all (2003), suivis d'une deuxième compilation de ses titres classés. En 2005, il dédie l'album Honkytonk University à ce style de prédilection. De retour sous un nouveau label, Show Dog (distribué par Universal), il intensifie sa production au rythme d'un album annuel, de White Trash with Money (2006) à Drinks After Work (2013), suivi par 35 MPH Town (2015) et The Bus Songs (2017). En 2006, il fait ses débuts au cinéma dans Broken Bridges, puis joue dans Beer for My Horses, inspiré par l'une de ses chansons. Récompensé à plusieurs reprises aux American Music Awards et par l'Academy of Country Music, il est sacré artiste country de la décennie 2000 par le magazine Billboard. Il a à son actif vingt numéros un country. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018